Photo_003Jean-François Lefebure est bien connu des auteurs nivernais et des lecteurs et chercheurs de la région. Il nous propose une encyclopédie illustrée du Nivernais Morvan, région qui fût de tous temps une source d'inspiration pour les artistes, qui marqua  peintres et dessinateurs et graveurs.

Par ces techniques et ses pratiques, la gravure est une richesse toujours renouvelée, donnant une  profusion d’images, une sorte d’imagerie populaire. La figure de Fernand Chalandre dans ce domaine est incontournable, graveur nivernais par excellence, qui sût rassembler autour de lui des compagnons, Etienne Gaudet, André Deslignères, Paul-Adrien Bouroux, Jean Monet, et d’autres qui se sont réclamés de son « Ecole », qu’il fonda uniquement par la contagion de son exemple.

« La Nièvre gravée » présente vingt-quatre graveurs.  Ces artistes ne sont pas les seuls de cette époque.  Il n’empêche que la palette de graveurs réunis ici permet d’obtenir un éventail particulièrement représentatif de cette école de gravure nivernaise.

La Nièvre gravée, l’école de Fernand Chalandre, par Jean-François Lefebure, avec la participation de Christophe Pain et Jean-Louis Montarnal, préface de Maurice Bardin.

Nevers : La Fabrique, 2010. Collection « Encyclopédie illustrée du Nivernais-Morvan, n°1 ».