19 février 2016

Les morts mystérieuses de l'Histoire de Michel Benoit

   Sortie de mon nouveau livre : " Les morts mystérieuses de l'Histoire "  16 récits extraordinaires, du prince de Condé à John Lennon.... J'ai le plaisir de vous informer de la sortie prochaine, le 17 mars 2016, de mon prochain ouvrage édité aux Editions Eyrolles sous le titre : " Les morts mystérieuses de l'Histoire ". Ce livre sera disponible dans toutes les librairies de France et de Navarre. Zola a-t-il été assassiné ? Robespierre s’est-il suicidé ? Comment Agnès Sorel a-t-elle trouvé la mort ? Complots,... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 19:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 février 2016

Une critique de " La Belle Marinière " par Dominik Valet

La belle marinière   La belle marinière est le nom d'une péniche sur le canal du Nivernais, mais c'est aussi le titre de la première enquête du commissaire Merle écrite par Michel Benoit.Aubigny sur Loire dans la Nièvre, on est très loin des rues glauques de New York ou des quartiers louches de Paris ou sa banlieue, mais Clovis Gobillard, dit Pompon est retrouvé mort dans le canal. Banal accident, suicide ? On ne sait pas encore, mais le commissaire Merle est dépêché sur place. Merle est du genre taiseux, bourru et guère... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 10:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2016

Comment vous dire...

Michel Benoit est un historien reconnu. Mais en Michel Benoit vivent aussi des « histoires »… De théâtre, de romans et de polars. Son commissaire Merle arpente la Nièvre des années 1970, celle du viandox et des écluses, celle d’avant internet et du téléphone portable. Dans ces romans qu’il concocte avec gourmandise se devine tout son imaginaire et son talent : il est avant tout un artisan du style, un artisan de la belle ouvrage. Et puis, puisque l’on partage Michel et moi cette passion pour la beauté de Paris,... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 00:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2015

C’est quoi la gauche ?

C’est quoi la gauche ? Moins de deux semaines après les élections régionales, il me semblait nécessaire de faire le point sur les évènements qui se sont déroulés depuis celles-ci. Bien sûr, certains d'entre vous me diront : " n'est-ce pas un peu tôt pour affirmer cela ? " Au vue des premières mesures prises et celles que l'on va nous annoncer dans quelques jours (fiscalité entre-autre etc...) je ne le pense pas hélas et la victoire de la gauche et de la droite libérale, avec en embuscade le front national, m'amène à ces... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 13:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2015

l'isoloir !

L’ISOLOIR Contemple-les, mon âme, ils sont vraiment affreux, Ces hommes en veston et souliers des dimanches, Ces femmes qui s'en vont en tortillant des hanches, Le long des trottoirs gris où s'éteignent les yeux... Ces yeux clairs, brillants au contact des affiches, Retrouvent tous les noms qui portent leurs espoirs, D'absurdes noms communs qui s'écrivent en noir, Sinistrement, sur le papier crasseux des fiches. Car ces gens courageux, traversant la Cité, Conscients de leur devoir, aujourd'hui vont voter Pour des marchands de... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 20:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2015

Le F.N. Vous avez dit un parti comme les autres ?

Le Front National, un parti comme les autres… En êtes-vous bien certain ? En cette période électorale, il est important de se remémorer les noms de ceux qui fondèrent ce parti longtemps présidé par Jean-Marie-Le Pen. Il ne s’agit pas ici de propagande mais d’Histoire, l’histoire de ces hommes ; qui étaient-ils, d’où venaient-ils… Ceci laisse à réfléchir…Non ? Ps : Toutes ces informations sont bien entendu vérifiables dans tous les bons manuels d’histoire contemporaine.   Léon Gaultier :  Ancien... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 11:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2015

Dieu est à nos côtés ( Chanson de circonstance )

Mon nom ne veut rien dire Mon âge encore moins Je suis pour tout dire Un bon citoyen J'admets sans réplique Ce qu'on m'a enseigné Je sais qu'en Amérique Dieu est à nos côtés. Je l'ai lu dans l'histoire Les Américains Se couvrirent de gloire Contre les Indiens Ils les massacrèrent Le cœur bien en paix La conscience claire Et Dieu à leurs côtés Après la seconde guerre On nous a appris Les Allemands de naguère Deviennent nos... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 00:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2015

Censure à Sancerre ! Solidarité avec le Café Boucherie et les auteurs censurés...

Il y a quelques semaines, mon ami libraire Olivier Bourdon m'avait invité comme l'an dernier sur le marché de Noël prévu le 6 décembre. Je devais me joindre à la compagne de Tignous, Chloé Verlhac, à Hélène Honoré et Raynald Pellicier. Ayant donné auparavant mon accord pour le Salon du livre de Janzé en Bretagne qui se déroulait sur deux jours, j'avais du malheureusement repousser cette offre. Aujourd'hui, les politiques locaux et l'état faisant pression pour annuler la venue de ces écrivains jugés dangereux pour la tranquilité... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 12:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 novembre 2015

Vous avez dit barbus ....

Et voilà que la psychose nous revient, comme ça… Un truc de fou, de fou de Dieu même ! Un truc à s’en faire retourner Audiard dans sa tombe… Vous pensez ! À son époque, dans les années 60, un barbu c’était un barbu, deux barbus c’étaient deux barbus et trois barbus c’étaient des barbouzes… Mais aujourd’hui un barbu, surtout s’il a une valise et qu’il entre dans votre wagon de métro ou dans votre magasin préféré, c’est peut-être, voire certainement, un djihadiste… La barbe est devenue un truc à vous faire flipper grave… Le... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 18:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 novembre 2015

La tête ed viau...

Je vous propose une petite série de recettes de cuisine comme celle-ci : la tête ed viau en patois berrichon ! Histoire d'alléger un peu l'actualité, si pesante depuis quelques temps... Et puis une bonne bouffe entre copains ou en famille, c'est rassurant, non ?   La tête ed viau  Dans voute chaudron aux trois quart d’iau Plongez ben vite la tête ed viau En l’entourant d’un fin torchon A sortira mieux du bouillon Celui-ci n’étant pas souillé Vous pouvez même le consommer : Salez-lu ben, pis poivrez-lu, Sinon... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 20:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]