09 mai 2014

Marie Bouchon au café librairie de Sancerre le 10 mai

Du 4 au 31 mai exposition des dessins de Marie Bouchon au Café Librairie de Sancerre.   Vernissage samedi 10 mai à partir de 18H30 (suivi du concert de jazz avec CO² Jazz Carbonik) Marie Bouchon est une artiste basée à Moulins. Elle nous parle des gens d’ici. Ceux que l’on croise chaque jour sans forcément les regarder. Ceux qui ont des choses à nous dire, à partager à travers ce qu’ils sont, par leur simple présence. Marie a l’œœoeil pour les voir et la main habile pour les mettre en lumière. Elle saisit une... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2014

Wilfred Owen

Wilfred Edward Salter Owen, MC (18 mars 1893 – 4 novembre 1918) est un poète anglais, très connu en Angleterre et parfois considéré comme le plus grand poète de la Première Guerre mondiale. Ses poèmes, souvent réalistes et décrivant la brutalité et l'horreur de la guerre de tranchées et des attaques au gaz, tranchent fortement avec l'opinion que le public porte sur la guerre à l'époque, et avec les vers patriotiques de célébrités telles que Thomas Hardy et George Meredith ou d'autres jeunes poètes combattants comme Rupert Brooke.... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2014

Jean-Marc Bernard

Jean-Marc Bernard (de son vrai nom Jean Bernard) est un poète français né à Valence le 4 décembre 1881 et mort au combat, anéanti par un gros obus, le 9 juillet 1915.   De Profondis. Du plus profond de la tranchéeNous élevons les mains vers vousSeigneur : Ayez pitié de nousEt de notre âme desséchée !Car plus encor que notre chairNotre âme est lasse et sans courage.Sur nous s'est abattu l'orageDes eaux, de la flamme et du fer,Vous nous voyez couverts de boueDéchirés, hâves et rendus...Mais nos cœurs, les avez-vous... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2014

La prochaine enquête du commissaire Merle.

Voilà, comme je vous l'avais annoncé il y a quelques temps dans une page dédiée à mes projets 2014, la prochaine enquête du commissaire Merele sortira dans toutes les librairies et maisons de la presse de la Nièvre dès la fin août et s'intitulera : Cette fois-ci c'est Géraldine Jamois qui signe la quatrième de couverture : Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE ... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 12:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2014

Paul Drouot

Paul Drouot-21/5/1886 + 8/6/1915 Paul Drouot est né le 21 mai 1886 à Vouziers, dans une famille d'origine lorraine. Il est l'arrière-petit-neveu du Général Drouot, qui accompagna Napoléon à l'Ile d'Elbe, dont il fut gouverneur. Il publie de 1905 à 1910 "des vers juvéniles et pourtant graves, lourds d'un pressentiment noble et tragique" (Henri Clouard). Puis il se consacre jusqu'à la guerre à son oeuvre majeure, Eurydice deux fois perdue, qui restera inachevée. Il tient la rubrique littéraire de la revue des Marches de l'Est et... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2014

Marc Larreguy de civrieux

L’histoire est tragique et véridique. Un père, Louis de Larréguy élève  son fils Marc  avec amour  afin  d’en faire un homme  épris des arts et de la libre pensée…Le temps de l’enfance passe et le père observe  avec satisfaction que son fils adolescent est devenu tel qu’il le souhaitait, un jeune homme humaniste et poète à ses heures… Marc, au fil de ses lectures, est devenu aussi un admirateur inconditionnel du grand poète Lamartine (1790-1869)… Mais revenons au jeune Marc de Larréguy qui s’élève... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 19:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 avril 2014

Arthur

Quand tes yeux simplement changeront de couleurs Emportes avec toi le jardin retrouvé, Et mes caresses folles Et mon amour qui ne t’as pas sauvé. Identique à ton maître, t’en avais pris du plomb ! Tu t’étais rétabli, tu m’avais dis c’est bon ! C’est bon de te r’trouver le soir au coin du feu, De t’attendre à la fenêtre comme un amant inquiet. Tu auras un jardin ébouriffé d’odeurs, Avec des pierres chaudes et des arbres de vie, Tu auras des oiseaux rouges Qui feront semblant d’avoir peur, Et renaîtront sous tes... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 00:43 - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 avril 2014

Concert au Café Librairie de Sancerre : Chris Beck

Vendredi 2 mai, le chanteur Chris Beck est de retour à Sancerre pour un concert solo au Café Librairie. La musique folk et country constituent l'univers de ce guitariste qui interprète avec un sens aiguisé de la mélodie ses propres compositions (nombreuses vidéos sur le site http://wcbeck.com/ ) .  Le concert débutera à 20h30 dans la cour nouvellement couverte de la librairie et une petite restauration sera assurée à partir de 19h30 (sur réservation).  L'entrée est libre. Le café librairie est l'un des rares lieu dans... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 00:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 avril 2014

1917 La guerre endeuille tous les foyers nivernais

  Combien de famille portent le deuil en ce temps de guerre qui n’en finit pas ? Les nouvelles du front se font rares et dans chaque village, les civils pleurent leurs disparus. Aucune famille n’est épargnée par le désastre qui s’abat sur la France. Comme tant d’autres, Emile Laurent ne reverra jamais sa Nièvre… Employé à Nevers au Crédit Lyonnais, il était parti avec ceux de  sa classe le jour de la mobilisation et incorporé dans un régiment de zouaves. Blessé aux Dardanelles par un éclat d’obus, il a... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2014

Noël 1914 « On les aura ! »

  Voilà des mois qu’ils sont partis, les uns à pied, d’autres par le train, jusqu’aux frontières de l’Est et du Nord, pour affronter l’ennemi. Celui-là même qu’ils pensaient pouvoir contenir et apprivoiser dès les premières heures, cet ennemi dont il faudra venir à bout, coûte que coûte, au fil des semaines ou des mois le temps d’une bataille, le temps d’un automne… Voyageurs sans bagages, ils ont quitté leur famille, leurs amis, abandonné leur emploi pour parcourir les routes de la Nièvre, jusqu’à Paris, puis gagner la... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 00:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]