64550269_10211615533062937_1090245609497034752_n - Copie

La société de l’Après, un monde sans liberté…

Voilà,le monde d’après se dessine, jour après jour, et nous assistons à une Charia intellectuelle sans précédent où la pensée unique va prendre le pouvoir si nous n’y prêtons pas attention. Après le confinement des corps, on voudrait nous faire subir le confinement de l’esprit.

Sans faire de jeu de mots, les organisateurs de cette nouvelle pensée mondiale sont arrivés masqués eux-aussi, il y a quelques années, et ont installé petit à petit, les éléments  fondateurs d’un comportement nouveau, allant jusqu’à  vouloir nous faire renier notre passé faute de l’apprendre à nos enfants en milieu scolaire. Il est vrai qu’il est plus simple d’effacer tout un pan de l’Histoire plutôt que de l’expliquer aux futures générations afin de leur permettre de ne pas refaire les mêmes erreurs que celles commises par leurs ancêtres.

Interdire Tintin au Congo parce qu’il est le témoignage d’une époque où le colonialisme sévissait dans le monde, revisiter Autant en emporte le vent parce que ce film ne correspond plus aux critères de bienséance de notre société actuelle car jugé raciste et que Clark Gable ne met pas un genoux à terre lors des combats contre les troupes d’Abraham Lincoln, enlever la cigarette de la bouche de Lucky Luke, cacher la bouteille de Loch’Lomond du capitaine Hadock et j’en passe….Voilà le résultat qui s’opère quand on est régit  par la pensée unique, la seule qui soit autorisée dans cette «  société de l’après » qui se dessine toujours un peu plus jours après jours.

Sous prétexte d’égalité, de justice, de repentance, de résilience, …On fait en sorte de séparer les populations, de les parquer, d’autoriser le communautarisme, de les monter les uns contre les autres, en occultant sciemment les vrais débats et les véritables causes du mal être de notre société : l’arme fatale…La misère sociale !

Michel Benoit