113476899

" Simon écrasa son mégot sur les pavés qui recouvraient la petite place située au cœur du bourg normand. Il essuya sa semelle plusieurs fois en raclant sa chaussure sur une grille en fer forgé entourant un marronnier feuillu, puis après avoir jeté un regard furtif en direction de l’agence bancaire la plus proche, remonta au volant de sa voiture et siffla les premières mesures d’une chanson qui ne le lâchait pas depuis plusieurs jours et qui devait s’intituler selon ses souvenirs : « Nature boy ». 

Tout est là, dès les premières lignes de ce Polar écrit sur le coin d'une table par son auteur, Michel Benoit, connu déjà pour ses fameuses enquêtes du commissaire Merle. Là, il n'y a pas de roman policier mais des balles qui sifflent, des gangsters qui s'insultent et se flinguent et des flics qui sont aussi nuls que ceux qu'ils poursuivent... Les dialogues sont à eux seuls un hommage à Michel Audiard et à toute cette époque que certains disent révolues mais que Michel Benoit fait ressurgir du passé avec ce nouveau titre : " Dernier Fric Frac " qui sera édité chez de Borée début mai 2017 et qui aura la chance de voir le jour là où il se déroule: au Tréport en passant par le salon du livre d'Eu. 

" C'est un hommage à Audiard, certes, il y a longtemps que j'avais envie de prendre une route parallèle à celle du commissaire Merle qui elle est bien élevée, bien droite et n'admet aucune grossièreté, aucun pas de côté... En fait, ce polar se lit comme un scénario et concernant les dialogues il ne s'agit pas d'argot, ni de langue verte, mais simplement de dialogues basés sur une langue imagée et si les lecteurs rient autant que j'ai rie en l'écrivant... Nous allons passer de bons moments !"

 

( ci-dessus le comédien Sylvain Levignac )

Un polar écrit sur la musique de " Nature Boy" qui vous accompagnera tout au long de ces pages et vous plongera dans l'ambiance des films policiers en noir et blanc des grandes années du cinéma français. 

" Au départ, j'avais intitulé ce Polar : " Les Nazes" tant les personnages sont particulièrement déroutant, mais mon éditrice à choisi : " Dernier Fric Frac " qui semblait plus lisible... En fait, ce Polar est dédié aux second, troisième et quatrième couteaux et à tous les comédiens qui furent de l'aventure de ces années cinéma et en particulier à mon oncle, Sylvain Levignac, sans qui les grands films policiers n'auraient jamais pu exister... " Nous précise Michel Benoit

113530307

Des dialogues comme celui-ci : 

Simon s’était assis quelques instants et écoutait Marcel débiter sa vie en quelques minutes…

-   Tu vois, la môme Yo-yo, c’est de moi qu’elle était amoureuse à l’époque… Mais moi, j’avais autre chose à penser… L’aventure, pas la petite, la grande aventure… les mers du sud… Le Képi blanc qui sent l’mouton… Les bordels de Managua, de San José… La course au trésor… Enfin la vraie vie, tu vois, celle que je n’avais pas connue chez mes vieux à Pantin !   Et j’ai donc pris le bateau à Toulon un beau matin et c’est Joe le Nantais qui s’est occupé de Yolande. Une belle gamine d’ailleurs ! Mais que je ne regrette pas …Car moi je n’aurai pas su rester toute ma vie dans la même taule avec la même plante… D’ailleurs, sans faire offense, elle a dû s’emmerder la môme… Car tu vois mon vieux Simon, en fait, les gonzesses, faut leur donner du voyage, des espaces verts, le grand canyon ou les plaines de Sibérie, mais l’été, à condition de leur offrir un drive avec un glaçon dans le verre…En fait il faut les faire rêver quoi…Au lieu de ça, monsieur Joe leur offre le catalogue de la Redoute, un vrai passeport pour la dépression….De quoi foutre le bourdon à n’importe quelle candidate pour la grande aventure !

 Marie-Pierre Guérin

 

Dernier Fric Frac ( les Nazes ) Sortie en librairie en avril 2017

Éditions de Borée Centrefrance.