ROMAIN BARDET

Des montagnes russes comme terrains de jeux pour les grimpeurs entre Albertville et Saint-Gervais Mont Blanc pour cette nouvelle étape dans les Alpes.

Dès le départ, le peloton explose avec vingt coureurs qui prennent la poudre d’escampette. Parmi eux Majka et Pantano, encore eux ! Tout va bien jusqu’ici, mais voilà que la météo et son cortège de nuages et de pluie s’invite sur le Tour et pour certains ce sera les grandes glissades et les chutes à la pelle vont se succéder. Rolland, Molema et Froome en seront les principales victimes. Notre Romain Bardet national ne se laissera pas compter fleurette et partira à en tête à l’assaut du dernier col qui le mènera à la victoire à Saint-Gervais Mont Blanc. C’est une première étape gagnée par un français depuis le départ de ce 103ème Tour de France et à cet exploit s’ajoutera l'immense satisfaction de reprendre suffisamment de temps à ses rivaux pour s'installer à la deuxième place du classement général, à deux jours de l'arrivée à Paris.

«  J’ai pas mots ! » lancera Bardet en enfilant son maillot de vainqueur d’étape. Qu’il se rassure, nous non plus car ce fut une belle victoire d’étape et un beau doublé puisque notre français est à présent 2ème du général.

Demain les coureurs s’élanceront de Megève vers Morzine avec l’ascension de 3 cols pour terminer par une longue descente vers Morzine. La météo, comme aujourd’hui, y prendra toute sa place et il faudra jouer la prudence et l’audace pour conserver sa place de leader ou détrôner le roi Froome !

Mais demain sera un autre demain !

Michel Benoit