4972409_6_5083_ilnur-zakarin-a-remporte-sa-premiere-etape_52c01ba345795ad4d61e9531ce87bc46

Ce matin, énorme fut la surprise en apprenant que l’anglais, le très british Marck Cavendish, avait décidé de ne pas prendre le départ de la 17ème étape pour mieux se consacrer à la préparation des jeux olympiques. Un véritable scandale secoue le cyclisme et le Tour de France et tous les supporters du Tour regardent alors en direction de Christian Prudhomme qui devrait décréter des sanctions contre ce genre de comportement et ce petit joueur qui a tout de même gagné 4 étapes dans ce Tour 2016 et qui abandonne, et ses co-équipiers, et les supporters et amoureux de la petite reine, lesquels ne comprennent pas comment on peut être si calculateur au point de quitter une compétition pour en préparer une autre.

Si l’expression de Fair Play nous vient des îles britanniques, elles ne sont pas adaptées à ce mangeur de viande bouillie de seconde zone, à ce roastbeef de bas-étage qui ne mériterait qu’une seule chose : qu’on le sanctionne sévèrement et qu’il perde par la même occasion les jeux olympiques !
Ce coureur ayant gagné à quatre reprises cette année, je le rappelle quand même, parce que ses co-équipiers lui avaient auparavant préparé la route du sprint, devrait avoir honte et ses sponsors devraient être montrés du doigt et mis sur le banc de touche pour tricherie et duperie organisée. Bel esprit d’équipe !

Décidément il se passe toujours quelque chose sur le Tour. En attendant, les coureurs avaient pris le départ à Berne en direction de Finhaut. C'est en fait un coureur russe qui s'imposera sur les routes du Tour de France. Ilnur Zakarin remporte la dix-septième étape, entre Berne et Finhaut, en Suisse, pour sa première participation à la Grande Boucle.


Présent dans l’échappée au long cours depuis le début de l’étape, il est sorti dans la terrible montée finale vers le barrage d’Emosson. Il devance le Colombien Jarlinson Pantano et le Polonais Rafal Majka.
Demain, les 179 coureurs restant s'élanceront de Sallanches en direction de Mégève...


Mais demain sera un autre demain !
Michel Benoit