1468584148-5788d0d49e4b3

C’est le premier contre la montre de ce Tour 2016, un contre la montre surnaturel qui  nous emmène en Ardèche, de Bourg-Saint-Andéol à la Caverne du Pont d’Arc, soit 37,5kms de course individuelle. La question, la seule à se poser, est celle-ci : Après l’attentat de cette nuit à Nice, le peloton doit-il prendre le départ ? Les coureurs seraient bien tentés d’organiser une course blanche comme on organise des marches blanches après chaque tuerie pour se donner bonne conscience ou se prouver en se pinçant qu’on est encore bien vivant dans ce monde de fou en criant « Plus jamais ça ! ». Pourtant, s’il ne reste qu’un seul rempart nous protégeant du racisme, de l’antisémitisme ou autres inventions folles de l’homme pour mieux asservir son prochain afin de l’exploiter toujours plus, c’est bien dans le sport qu’on devrait le trouver, ce rempart ! Alors, GO  les p’tits gars et que le meilleur gagne ….

Hier, on a quand même vu un Froome hallucinant qui n’a pu conserver son maillot jaune que parce qu’il a terminé l’étape en courant, sans vélo, pour franchir la ligne d’arrivée et conserver quelques secondes sur le 2ème du général. Aujourd’hui, le contre la montre qui pourrait sans doute bouleverser le classement général car toutes les hypothèses sont permis tant les écarts sont faibles.

Au final c’est le champion des Pays Bas, Tom Dumoulin qui inscrit le meilleur temps avec une avance sur le deuxième, Chris Froome d’1 mn et 3 secondes. Il ne reste plus qu’un français dans le top 10 du général, c’est Romain Bardet.

Demain les coureurs s’élanceront de Montélimar en direction de Villars-les-Dombes, une course de plaine de 208 kms qui devrait permettre à quelques doux rêveurs de tenter leur chance et faire le job en solitaire avec pourquoi pas une victoire française au sprint, celle de Bryan Coquard pourquoi pas ?

Mais demain sera un autre demain.

Michel Benoit