le-mont-saint-michel-17622-13_w800

La 103ème édition du Tour de France verra s’élancer demain, du Mont-Saint-Michel, 198 coureurs cyclistes. Le parcours, qui s’achèvera le 24 juillet, comprend cette année 21 étapes pour une distance totale de 3519 kms. Cinq formations françaises seront sur la ligne de départ. Comme pour les années précédentes, les coureurs français auront forte affaire au cours de cette compétition riche en émotion et en rebondissements.
Réussir un départ du Tour c'est ne pas se laisser déborder par la marée montante du peloton ou s'enliser dans les sables du Mont-Saint-Michel comme ce pourrait être le cas aujourd'hui.
Cette première étape longue de 188 kms sera propice aux sprinters qui ne manqueront pas de se donner en spectacle et qui, à l’image de Du Guesclin, ne devraient pas manquer de franchir la ligne d’arrivée heaumes contre heaumes en espérant que ce combat des « roulants » ne leur fera pas perdre la tête et ne favorisera pas les chutes qui pourraient venir gâcher la fête, comme ce fut le cas lors du tour précédent.
Car on l’avait bien cru habité par un esprit frappeur ce tour 2015, avec un maillot jaune paraissant maudit au point que personne ne veuille l’endosser par peur de chuter comme ceux qui l'avaient revêtu auparavant, d’être blessé et ne pas pouvoir prendre le départ de la nouvelle étape.
Les leaders d’équipes prestigieuses tels que Bardet, Pinot Quintana ou encore Nibali et Gallopin sans oublier le maillot jaune 2015 Chris Froome devraient veiller au grain. Mais le fameux gorille de Rostock, André Greipel, l’allemand au solide gabarit, profiterait bien de cette étape sur mesure pour prendre le large et endosser le premier maillot jaune 2016.
Ainsi, si tout se passe bien, ce ne sont pas moins de 198 coureurs qui débarqueront sur Utah Beach avant de se diriger sur St Lo où ils pourront goûter à un premier repos réparateur histoire de prendre des forces pour demain et se rendre à Cherbourg...
Mais demain est un autre demain..
Michel Benoit