26 janvier 2015

La Maison de l'Eclusier - Sortie prévue fin mars 2015 -

Juste pour vous dire que la 6ème enquête du commissaire Merle : " La Maison de l’Éclusier " sortira la dernière semaine du mois de Mars 2015. Cette fois-ci c'est mon ami Thierry Desseux qui s'est chargé d'écrire la 4ème de couverture.Écrivain et journaliste, il est de l'aventure Merle depuis le début, c'est d'ailleurs lui qui a signé aussi la 4ème de couverture de la Belle Marinière.. Cette nouvelle enquête se déroulera le long du canal du nivernais, entre Chatillon en Bazois et l’Étang de Baye. Cette nouvelle enquête policière a... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 08:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2015

Poésie anonyme

Quelques vers déposés là, en cadeau, par un internaut se nommant Cochonfucius.... Merci !     Un centaure avec crainte approche Pour entendre de près La forte lyre qui décoche De mélodiques traits. Pour lui, ces notes qui l’attirent N’ont rien de rebutant ; Il ne sait pas que dans l’Empire On en est mécontent. Mais le centaure est trop timide : Il s’éloigne, songeur, Dansant au couchant, dont, limpide, Se répand la rougeur. Cochonfucius
Posté par michelbenoit à 00:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 janvier 2015

Pauvre Garçon !

Le pauvre Garçon ne sait plus où il en est ... Cette vidéo est à mourir de rire ! J'ai eu le courage de la regarder jusqu'au bout, un Lalane qui récupère l'actualité et qui fait rimer Cabu avec Barbu.... On aurait pas osé... Alors un beau geste ! Vous qui fréquentez les réseaux sociaux ou qui faites apparaîtrent sur votre veste vos idéaux du jour, faites une bonne action : mettez sur votre veston ou sur votre mur Je suis Charlie Lalanne ! FRANCIS LALANNE - JE SUIS CHARLIE
Posté par michelbenoit à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2015

Les grandes affaires de l'Histoire N° 11

Le numéro 11 des grandes affaires de l'histoire est sortie depuis quelques jours. Un numéro où vous pourrez retrouver quelques uns de mes articles, par exemple : Henri III et ses Mignons - ou Marie-Antoinette Fersen et les autres - ou encore Louis XIV et ses batards - ou enfin Les femmes d'Henri VIII Angleterre ou comment l'Angleterre devint protestante.... Comme vous l'aurez compris ce numéro est consacrée comme l'indique son nom à " L'Amour, le sexe et le pouvoir ! " Tout un programme... Avec des nombreux autres articles et une... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 18:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 janvier 2015

La marche de dimanche 11 janvier... Des nouvelles des copains...Réaction.

  Thierry Desseux LA RUE AU PEUPLE ! Il fallait interdire le rassemblement de cette après-midi à tous les chefs d'Etat, aux officiels de tous poils, aux drapeaux, et n'accepter la présence des politiques qu'à condition qu'ils n'affichent ni leur appartenance ni leur insigne. La rue de Paris devait rester au peuple. Et le peuple rester neutre et anonyme. Comme le chagrin. Le deuil n'a rien à foutre de cette parade où Peter Pan s'apprête à défiler avec le Capitaine Crochet ! Choron et Cavanna doivent déjà se retourner... leurs... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 00:15 - Commentaires [14] - Permalien [#]
09 janvier 2015

Pourquoi je ne participerai pas à la marche demain 11 janvier 2015

Je reposte une nouvelle fois ce texte écrit le Samedi 10 janvier et publier le jour même concernant la marche du dimanche 11 janvier. ( Ne voyant pas réapparaître l'initial disparu le lendemain. ) Je rajoute à ce texte que, les jours ayant quelques peu passés depuis, j'assume ces propos avec la même vigueur que lorsque je les ai écris, que je suis en fin de compte content de ne pas avoir pris part à cette mascarade et que je n'ai pas besoin de sortir marcher pour me sentir vivant ! Je comprends bien sur ceux qui l'on fait... Mais... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 00:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 janvier 2015

Résistance !

Hier, un journal, ses journalistes, ses dessinateurs ont été décimés par des forces de la terreur. D’autres sont blessés dans leur chair. Face aux engins de guerre en présence, ils n’avaient que leur plume pour se défendre. J'adresse toutes mes condoléances aux familles endeuillées à jamais et demeurerais éternellement solidaire avec elles. L’adjectif pouvant désigner cet horrible attentat perpétré au cœur de la Capitale contre mes camarades de Charlie Hebdo n’a pas encore été inventé et ne figure dans aucun dictionnaire. Il n’y a... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 19:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]