koweit2

Non à une intervention de la France en Syrie !

J’adresse ces quelques rimes à François Hollande, homme d’état français au service de l’impérialisme américain. Une intervention militaire des États-Unis et de leurs alliés, dont la France, ferait courir le risque d’une nouvelle escalade de la violence, d’un embrasement régional favorisant un recours sans limites aux armes de destruction massive, notamment chimiques. Ajouter la guerre à la guerre serait la pire des solutions. Nous exigeons que la France ne participe pas à une intervention militaire en Syrie. Le conflit en Syrie est devenu une crise géopolitique internationale. Une pression diplomatique vigoureuse doit s’exercer pour obtenir l’arrêt des hostilités et la mise en œuvre d’une transition démocratique garantissant l’intégrité du pays. Un sommet réunissant sous la responsabilité de l’ONU les parties en conflit et les principales puissances impliquées pourrait tracer les contours d’un règlement politique. Il n’y a pas d’autre voie.

 

LES TEMPS SONT REVENUS


Les temps sont revenus, cruelle vision d'horreur,
Nous entrons dans la nuit, exécrable et barbare,
La brume s'est installée sur les champs de la peur,
Le poète a brisé sa dernière guitare.

On prépare des linceuls dans le désert sablé,
Des villages de toile attendent les blessés,
Oh! Il n'est pas trop tard, partageons le ce blé,
Vivons en harmonie comme par le passé.

Oh! Pouvoir et argent, ignobles prostitués,
Jaurès, mon vieux Jaurès, pourquoi t-on t-il tué,
Revenez les poilus, dites-leurs, dites leurs...

Déjà les loups se groupent, affairés par le sang,
On prépare vos larmes, parents obéissants,
Osons leur dire non avant que sonne l'heure.

La nouvelle est tombée ce matin comme un glaive,

Le sang va s"écouler, la sève de ta sève,

Mère, va se mêler au sable.

Nous allons rechercher par cette nuit glacée,

Comme des aveugles dont la canne est cassée,

Le jour, insaisissable.

Michel BENOIT