Photo 202C'est en me promenant dans les vieilles rues d'Amboise qu'alerté par une pancarte pour le moins étrange indiquant la maison où avait vécu " le philosophe inconnu " que je pris la décision dans un premier temps de me rendre devant la bâtisse pour tenté d'en savoir un peu plus. Le philosophie inconnu ce n'est quand même pas banal, non ? Et puis, intrigué par cette énigme je me suis donc décidé à en savoir un peu plus sur cet homme dont je n'avais jamais entendu parlé, je l'avoue très humblement d'ailleurs. Qui était-il ? Quel était son nom ? Quelle était cet énigme savoureuse à résoudre ?

En fait, cet homme s'appelait Louis-Claude de Saint-Martin. Né à Amboise. Après avoir étudié le droit, il embrasse la carrière militaire. C'est alors qu'il entre dans l'ordre des Chevaliers Maçons Élus Coëns de l'Univers.

Photo 201Ce mouvement, fondé par Martinès de Pasqually vers 1754, pratique un système de hauts grades maçonniques à caractère théurgique. Louis-Claude de Saint-Martin devient bientôt l'un des membres les plus importants de cet ordre. Après la mort de Martinès de Pasqually, il s'écarte de la franc-maçonnerie. Découvrant l'œuvre de Jacob Boehme, il rejette alors la théurgie pour proposer une voie plus intérieure. Ce philosophe mystique, doublé d'un écrivain talentueux, a publié, sous le nom de Philosophe inconnu, des ouvrages qui seront lus à travers toute l'Europe.

Voici un extrait du nouvel homme, pensée phylosophique de notre phylosophe inconnu :

Sm1-2gfLa vérité ne demande pas mieux que de faire alliance avec l'homme ; mais elle veut que ce soit avec l'homme seul, et sans aucun mélange de tout ce qui n'est pas fixe et éternel comme elle. Elle veut que cet homme se lave et se régénère perpétuellement, et en entier dans la piscine du feu, et dans la soif de l'unité ; elle veut qu'il fasse boire chaque jour ses péchés à la terre, c'est-à-dire, qu'il lui fasse boire toute sa matière, puisque c'est là son vrai péché ; elle veut qu'il tienne sans cesse son corps prêt à la mort et aux douleurs, son âme prête à l'activité de toutes les vertus, son esprit prêt à saisir toutes les lumières, et à les faire fructifier pour la gloire de la source d'où elles lui viennent ; elle veut qu'il se regarde dans tout son être comme une armée toujours sur pied, et prête à marcher au premier ordre qu'elle lui donnera ; elle veut qu'il ait une résolution et une constance que rien ne puisse altérer, et qu'étant prévenu qu'en avançant dans la carrière, il n'y peut trouver que des souffrances, puisque le mal va s'offrir à lui à tous les pas, cette perspective ne l'arrête point dans sa marche, et qu'il ne porte pas moins sa vue exclusivement sur le terme qui l'attend à la fin de la course.

Tout un programme, Oeuvres majeures, oeuvres diverses, oeuvres poétiques, lettres à des amis, autant de documents retrouvés concernant cet énigmatique personnage dont je vous conseille la lecture....Alors : Philosophe inconnu ? Pas si inconnu que cela puisqu'il entretint,sans être un mondain, des relations avec de nombreuses personnalités de son époque.

Michel Benoit