31 mai 2010

L'un naît, l'autre meurt.

L'un naît, l'autre meurt, question d'époque.Question d'existence aussi, existentialisme me direz-vous ? Peut-être. Peut-être en effet que l'être humain forme l'essence de sa vie par ses propres actions, en opposition à la thèse que ces dernières lui sont prédéterminées par quelconques doctrines théologiques, philosophiques ou morales. L'existentialisme considère donc chaque personne comme un être unique qui est maître non seulement de ses actes et de son destin, mais également - pour le meilleur comme pour le pire - des valeurs... [Lire la suite]
Posté par michelbenoit à 00:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]