380032971Son regard chargé d'étincelles
Me faisait mal dans la prunelle
Elle y mettait des ribambelles
D'intentions
De cette communion furtive
Je garde une impression fautive
Qui prend pour moi de maladives
Proportions

Ses yeux en ma tête se vrillent
Elargissant le cercle où brille
Mon cœur s'accrochant à la grille
Prisonnier
D'un monde fou d'incertitudes
Qui bousculent ses habitudes
Et le laisse en sa solitude
Frissonner

Je souhaiterais perdre sa trace
Puisque l'image est de la race
De celles qui restent tenaces
Tout au fond
La voilà bien qui me stimule
En mystifiant mon cœur crédule
Et provoque ces mots qui brûlent
Ma chanson

Si on devait nouer la chaîne
Il se peut qu'à la fois prochaine
La voyant, j'éprouve la gêne
Me prouvant
Que la pensée idéalise
Ces instants qui se cristalisent
Pour un rêve qui réalise
Le roman

Malgré tout, le risque me tente
De la revoir et cette attente
Provoque une passion latente
Un volcan
Je veux bien aller jusqu'en Chine
Prendre des coups, courber l'échine
Pour vivre comme j'imagine
Le roman


Un homme et une femme